Outils et méthodes


L'approche salutogène

Cette approche vise à comprendre et à développer ses propres ressources personnelles, à niveau psychologique et corporel. L'objectif est de favoriser l'amélioration de la santé en plus du travail réalisé sur les difficultés. Cette approche de l'ici et maintenant regarde le passé dans l'optique d'y observer les problématiques mais aussi en vue d'y explorer les ressources acquises au fil du temps, ayant permis de faire face, voir de s'accomplir dans certaines de nos activités.

L' imagerie mentale

Cette technique permet de visualiser mentalement des images, des situations du passé, de se recentrer sur soi dans le présent ou encore de se projeter dans le futur. L'imagerie permet de prendre conscience de notre corporalité, de nos ressentis physiques et émotionnels. Son apprentissage facilite la reconnaissance et la gestion du lien entre nos pensées, l'expression corporelle de nos émotions et nos comportements.

La préparation mentale

Elle vise à optimiser les habiletés mentales individuelles, notamment les capacités d'attention, de concentration, la motivation. Elle utilise la fixation des différents niveaux d'objectifs afin de valoriser les comportements. Elle permet d'aborder la gestion du stress liée aux événements (examens, compétitions, prise de parole en public), que ce soit avant , juste avant, pendant ou après .

Les implémentations d'intentions

Cette technique permet de manière simple de favoriser la transformation des bonnes résolutions en comportements effectifs. Il s'agit d'une stratégie d'autorégulation basée sur un acte langagier simple de planification. Elle facilite la création d'habitudes et réduit les obstacles psychologiques dans l'atteinte de nos objectifs. Elle est aussi utilisée pour la gestion des émotions.

Le defusing

Cette technique s'utilise dans les 72 h suivant un vécu traumatique (accident, agression, opération, etc...), que la victime soit directement concernée ou témoin d'une situation. Cette approche permet de redonner du contrôle de soi, de remettre de l'ordre dans les événements, d'apaiser les conséquences physiques et mentales .

Le debriefing

A la suite d'un defusing ou après 72H, cette technique permet de réorganiser la représentation mentale de l'événement traumatique, de comprendre, de faire le lien et d'apaiser les sensations corporelles, les pensées et la charge émotionnelle générées par la situation. Cette technique s'utilise de préférence dans les 4 mois suivant l’événement mais peut-être intégrée plus tardivement dans un suivi psychothérapeutique.